Quelques conseil pratiques pour investir dans le vin

investir dans le vin

Le vin est un domaine qui intéresse de plus en plus les investisseurs à cause de ses différentes performances au cours des années. Malgré la crise économique due à la Covid-19, ce secteur a su se maintenir grâce à différentes stratégies appliquées par les professionnels du marché.

Ainsi, il serait donc bon d’y mettre vos épargnes afin de les faire fructifier. Mais avant ça, il est important de disposer de certaines informations, car ce domaine est surtout celui des passionnés, et il n’existe aucune entité de régulation proprement établie comme cela est le cas dans d’autres.

Le marché du vin

Le marché du vin fait partie de celui des boissons alcoolisées dans lequel, elle ne représente que 17 % de vente au niveau mondial. Son chiffre d’affaires est estimé à 323 milliards de dollars américains en 2020. Ceci constitue une baisse de 9 % par rapport à l’année 2019. Cette baisse s’explique notamment par la crise économique due à la pandémie à Corona virus.

Toutefois, selon la prévision des analystes, le marché devrait croître de 9,8 % entre 2020 et 2023 ce qui fait de lui un secteur intéressant pour placer des investissements.

C’est important de savoir que le marché du vin peut offrir un retour sous-investissement de 28 % sur du long terme. Donc un placement dans ce domaine de moins de 5 ans augmenterait de 50 % vos chances de perdre votre argent.

Différents types de placement

Si vous voulez entrer dans ce marché, il y a deux possibilités qui s’offrent à vous. La première est de le faire en ligne en passant par des plateformes qui vous permettront d’acquérir des parts de sociétés qui évoluent dans ce domaine.

Ainsi vous serez un actionnaire anonyme et n’interagirez pas directement avec le domaine. C’est en achetant des actions à bas prix et en les revendant à un prix plus élevé que vous y trouverez votre compte. Cette technique de placement a pour avantage de diminuer le temps au bout duquel vous obtenez un retour sur investissement.

La deuxième possibilité est l’investissement classique qui peut prendre 4 formes différentes :

L’achat des bouteilles de vin

L’une des premières idées qui viennent à l’esprit lorsque l’on parle d’investir dans le vin est l’achat des bouteilles. En effet, cette forme d’investissement vous permet d’avoir, physiquement, un contrôle sur vos actifs.

Ce type de placement demande que vous disposiez de certaines connaissances sur la conservation de vos produits ainsi que le matériel nécessaire pour le faire. Dans le cas où ces paramètres ne seraient pas réunis, vous pourrez faire appel à des services spécialisés dans le domaine qui vous faciliteront la tâche moyennant quelques frais supplémentaires.

Les caves virtuelles

Dans ce type d’investissement, les bouteilles ne sont pas physiques, mais elles sont prises comme des placements.

Vous aurez la possibilité de constituer votre cave en choisissant chacune de ses composantes, ou alors vous pourrez obtenir une cave clé en main parmi celles qui sont disponibles.

L’avantage de cette technique est que la société chargée de garder vos actifs sera aussi celle qui se chargera de la revente. Le marché du vin n’est pas régi par une institution particulière, il est donc difficile d’évaluer vous-même le prix des produits dont vous disposez ainsi que de trouver des clients.

En plus de cela, vous pourrez récupérer physiquement vos bouteilles quand vous le voudrez.

Les fonds d’investissement

Cette forme de placement ressemble à celui que l’on peut faire en ligne. Ici vous n’êtes pas propriétaire des vins achetés par la société. D’où le nom de « vin papier ». Ce type d’investissement est très souvent rare. En France, Uzès Grands Crus I est le seul font d’investissement agréé par AMF.

Investissement sur des propriétés viticoles

Ce type d’investissement est pour les passionnés de vin qui ne cherche pas forcément à gagner de l’argent, car les revenus sur ce genre de placement peuvent être de 5 % par ans.

Ici, il s’agit de s’associer entre investisseurs pour posséder un vigneron qui sera confié à un professionnel du domaine pour plusieurs années.

Celui-ci payera un loyer aux propriétaires en espèces, par des bouteilles ou encore en leur offrant un prix propriétaire. L’avantage de cette technique est de réduire la mise de départ dans l’investissement jusqu’à 1000 €

Conseil d’investissement

La première des choses à savoir est que le marché du vin impose des placements à long terme avant de voir de réels profits sur investissement.

En plus de cela, vous devrez prendre en compte certains paramètres afin de savoir quel type d’investissement vous conviendrez le mieux et quel est le meilleur moment pour y entrer.

Parmi ces paramètres, il y a :

  • La qualité du vin et sa rareté, ces deux paramètres déterminent le prix du vin et sa tendance à monter ou à descendre dans le temps.
  • La région de production, ce paramètre peut être un gage de fiabilité et de constance au niveau des prix. Certaines régions sont renommées pour la qualité de leurs vins et on ainsi peu de chance de voir leurs vins dévaluer sur le marché
  • Diversité de l’investissement, de cette manière vous protègerez votre investissement des imprévus et des fluctuations que peuvent avoir le marché.